Jean-Jacques Dejeunes, photographe (les plus récentes images) http://jjdejeunes.com Faire admirer la beauté que l’on ne distingue pas... l’espace d’un instant que l’on ne perçoit déjà plus. fr-FR Sun, 21 Jul 2019 06:03:54 +0200 Sun, 21 Jul 2019 06:03:54 +0200 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss ZenPhoto RSS Generator Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Les jardins persans ont le plus souvent été conçus en vue de symboliser le Paradis décrit dans le Coran, livre saint des Musulmans. Ils accordent une grande importance à la nature et au culte de l'eau. Le Jardin Erâm marie les aspects utilitaires, vergers et serres, et l'agrément du jardin, bassins, allées ombragées, parterres de fleurs.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Dans la Perse antique, la rose, tout en ayant un usage ornemental, était le symbole d'Ishter, divinité de la beauté et de l'amour. Au XVIIIe siècle après J.-C., le développement des relations entre l'Iran et les pays d'Europe influença l'art iranien. Les roses furent alors dessinées suivant le mode occidental, d'où l'appellation de "fleur de France" ou gol-farang. Ainsi, la tapisserie, par exemple, fournit le support idéal pour figurer la beauté de la nature. C'est pour cette raison que la rose est l'une des parties intégrantes notamment du tapis Qashqâi.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Le Kakh-e Erâm, pavillon Qâdjâr du XIXe siècle, à la façade réhaussée de mosaïques, abrite aujourd'hui les bureaux de l'Université et ne se visite donc pas. À l'époque du dernier Shâh d'Iran, le palais accueillait les Pahlavi lors de leur passage à Shirâz.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Le faloudeh est une glace à base de vermicelle de riz, de jus de citron et d'eau de rose, à l'origine préparée dans la région de Shirâz comme l'indique son nom exact paloudeh shirâzi.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Tue, 16 Jul 2019 10:47:37 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Le jardin actuel date du XVIIIe siècle mais c'est au XIXe siècle, sous la dynastie Qâdjâr, que l'on construit un superbe pavillon, chef-d'œuvre architectural, dont les façades sont ornées de magnifiques sculptures et céramiques.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Le Jardin Erâm (littéralement "Jardin du Paradis"), dont les propriétaires étaient les gouverneurs de la ville, a été bâti à l'époque Seljukide, au XIe siècle. Avec ses bosquets de roses et d'églantines encadrés d'orangers, ses allées bordées de majestueux palmiers et de hauts cyprès d'Orient, il reste l'un des mieux agencés et des plus populaires de Shirâz.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
En raison de ses caractéristiques typiques de jardin persan, le Jardin Erâm figure depuis 2011 sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO. Le cyprès, élément central des jardins de Shirâz, est doté d'une riche symbolique. Il représente la verdure, la vitalité et le printemps éternel. Il est l'empreinte, depuis longtemps en Iran, d'une dignité particulière comme en témoigne son apparition sur les bas-reliefs de Persépolis. La taille élancée de la bien-aimée est comparée au cyprès dont la droiture est aussi un symbole de sincérité et de loyauté. Le cyprès est aussi traditionnellement planté dans les cimetières, en particulier pour célébrer la mémoire des jeunes défunts.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Aujourd'hui, le Jardin Erâm est géré par un collectif universitaire supervisé par l'Association des recherches de l'Université de Shirâz. De nombreuses activités y sont organisées, comprenant notamment la découverte, la classification et la culture des plantes. En outre, le jardin sert de lieu d'apprentissage de la botanique pour tous les âges, de la maternelle au lycée mais aussi pour les étudiants. Les chercheurs du centre effectuent des échanges constants d'informations et de spécimens végétaux avec d'autres jardins botaniques d'Iran et du monde.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
Pour préparer le faloudeh traditionnel, les anciens faisaient d'abord dissoudre l'amidon dans l'eau à feu doux en remuant lentement, pour ensuite le mettre dans une passoire pour que le mélange coule, à l'aide d'une spatule en bois. L'amidon sortait de l'autre côté en forme de vermicelles. Ces vermicelles devaient être versés aussitôt dans l'eau glacée pour qu'ils gardent leur forme. On posait ces filaments sur des grands morceaux de glace en rajoutant du jus de citron ou du jus de cerise aigre arrosé à l'eau de rose.]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Tue, 16 Jul 2019 10:47:47 +0200
Bagh-e Erâm (Bagh-e Erâm) Bagh-e Erâm
La renommée mondiale de la rose de Shirâz est due aux fameuses descriptions poétiques dont elle a été l'objet, en particulier dans les œuvres des poètes originaires de la ville : "La rose est la reine du jardin et la beauté de la plaine et, au printemps, pousse en haut d'un arbuste plein d'épines. Elle ne dure que peu de temps. Rouge et fort parfumée, tenue pour la bien-aimée du rossignol, elle est comparée au teint et au visage de l'amante."]]>Date: 16 juillet 2019]]>
Bagh-e Erâm Wed, 25 Oct 2017 00:00:00 +0200